Le Blog
Expé sur FacebookExpé sur TwitterExpé sur Google+Expé sur YoutubeFlux RSS

Expé en Ardèche

2018-07-27

L'équipe Expé sort les cordes pour (re)découvrir le Sud de l'Ardèche

Expé en Ardèche
Expé en Ardèche

L’été est arrivé, le temps de s’organiser et nous partons pour un week-end au bout du monde. L’Ardèche et Charly nous ont très bien accueillis hors des murs Expé et hors du temps.

Rendez-vous à Mazet-Plage, au Sud de l’Ardèche, à 10 km des Vans, un dimanche matin. Nous sommes une dizaine à nous retrouver et nous partons en rando-rappel. Nous longeons à pied le Chassezac, rivière qui prend sa source en Lozère et qui se jette dans l’Ardèche, nous prenons un peu de hauteur à pied jusqu’à surplomber les gorges et découvrir un panorama exceptionnel. Nous passons devant de nombreuses voies d’escalade, mais nous reviendrons les découvrir une prochaine fois. Nous apprenons à reconnaitre la rue : plante très urticante qui envahit le Sud de la France et les chemins rocailleux, donc très présente sur les sites d’escalade. Grâce à cette minute botanique, personne ne s'est fait piquer ! Ces falaises calcaires se révèlent secrètes : nous nous faufilons dans une faille, le temps de se retourner et nous sommes dans une belle grotte. La rando-rappel prend tout son sens : Charly nous installe un premier rappel grâce à un Escaper de Beal, tour à tour nous descendons un peu plus sous terre. L’occasion pour moi de tester et de rappeler l’Escaper… il en a fallu de peu pour que toute l’installation me tombe sur le casque ! Nous avançons lentement, le temps d’observer et de s’habituer à l’environnement de cette grotte et de laisser Robin nous installer le deuxième rappel. La rando-rappel était l’échauffement de la journée. Nous partageons un pique-nique au bord de la rivière, pendant que Charly disparait : cordes, échelle et autres matériels sous le bras.

Quelques tests, quelques ajustements, et c’est parti pour le saut pendulaire ! Une nouvelle expérience pour la plupart d’entre nous, plus de 20 mètres de chute libre …

« Vous êtes prêts ? Êtes-vous vraiment prêts ? Vous êtes dans ce mélange d’excitation et de peur qui précède les grands départs ? Vous êtes comme à la fête foraine ? Version « nature ». Vous avez envie que ça démarre et en même temps vous vous demandez si c’était le bon choix ? Ça va démarrer, c’est ce que vous avez demandé … Vos doigts s’accrochent au harnais ? C’est normal. Et pourtant, c’est inutile. Vous êtes en sécurité parce que tout a été prévu pour ça. C’est ce que vous vouliez. Les grandes sensations. L’heure n’est plus au « oui mais ». Respirez et ouvrez. Ne résistez plus ! Lâchez tout !!! » Force est de constater qu’il y a eu systématiquement deux sons lors de nos sauts : le premier d’instinct et le deuxième de libération ! Même les plus jeunes ont été courageuses, histoire de sortir de leur zone de confort, franchir la zone de panique pour atteindre celle magique. Personne n’a été déçu du voyage.

saut pendulaire

Quelques baignades, explorations, grotte aquatique, descentes en rappel. Et même la minute d’apprentissage : j’ai posé mon premier point d’ancrage sous l’œil averti de notre guide du jour : perforateur, goujon, etc. Après tous ces efforts physiques et émotionnels, nous rentrons à Malbosquet, l’heure est au rangement du matos et j’apprends à dé-toronner les cordes utilisées. Le quartier nocture Expé Off est installé : un bon repas convivial et nous prenons le temps de dormir un peu !

Le jour se lève et nous avons une vue imprenable sur les Cévènnes ardéchoises. Nous revoici partis pour explorer une des plus belles grottes du coin … De quoi satisfaire nos âmes d’explorateurs et de photographes !

grotte

Nous voici équipés et prêts à entrer dans la grotte de la Fontaine de Champclos, à Naves, à quelques kilomètres des Vans. Nous passons sous terre grâce à une entrée artificielle ouverte en 1974, un orifice circulaire fermé par une trappe. La fraicheur est au rendez-vous et très rapidement, après quelques passages équipés de mains courantes, nous sommes dans l’immense salle du Mont Blanc : large de 50m et 40m de hauteur. Autant dire : une immense galerie exceptionnelle. Dire que toute cette régularité est naturelle est surprenant. Le temps de faire quelques photos et nous progressons au cœur de la terre ! A la sortie, nous retrouvons la chaleur estivale, nous nous rafraichissons devant la source, il est temps pour nous de passer au barbecue, sieste, baignade et plongée dans le Chassezac, programmer une prochaine rencontre hors des murs, avant de reprendre la route et de se retrouver le lendemain chez Expé.

oriflamme Expé

Un beau week-end de sensations, de rencontres et de papillons.

@Photos Sarah Pillet et Charly Leblet

 

Commentaires

Les champs munis d'une étoile * sont indispensables